Prédication du 3 avril – familles composées, je vous aime…

Une mère assiste à la mort de son fils. Il n’y a pas d’éclatement plus grand, de décomposition plus extrême. Mais au coeur du chaos de la décomposition, de la dispersion et de la mort, une graine mouillée de larme est plantée, qui germe déjà et annonce la lumière de la résurrection. D’après Jean 19: 23…